Philippe Mabboux

Ma Terre C’est La Mer (documentaire)

Un challenge complexe..

C’est en 2006 que Claire LE FUR, son amie harpiste (voir Ilia), a proposé à Philippe MABBOUX de composer une musique de film pour le documentaire réalisé par Jean-Pierre STELLA, MA TERRE C’EST LA MER. Le challenge est complexe car d’une part, la musique doit s’intégrer, cohabiter avec un commentaire déjà présent sur le film.

  • Ma terre c'est la mer

    1

D’autre part, Claire LE FUR souhaite que la musique composée soit également jouable en concert, en direct, pendant la projection du film! Le déclic aura lieu au bout de près de 2 ans de réflexions, en juillet 2008. Les 24 minutes de musique non-stop sont composées en 3 semaines en utilisant un logiciel qui permet de synchroniser à la perfection la partition et le film.

La musique de MA TERRE C’EST LA MER est une pièce de musique de chambre pour violon, alto, violoncelle, flûte, harpe et piano qui essaye de coller au plus près aux superbes images tournées par les pères de la vidéos sous-marines, Albert FALCO, ancien bras droit du Commandant COUSTEAU, commandant de la Calypso et Michel METERY.

Le thème du film est la préservation du monde sous-marin à travers les tribulations d’une magnifique tortue dans les fonds sous-marins des Antilles.


 

Représentation aux Antilles

En octobre 2008, la musique du film est crée aux Antilles dans le cadre des « 16èmes JOURNEES INTERNATIONALES DE LA HARPE en GUADELOUPE et en MARTINIQUE ».
La première exécution de la musique avec le film projeté derrière les musiciens a lieu dans un endroit très étonnant, chargé d’histoire (et riche en moustiques !) : une ancienne usine de cannes à sucres transformée en musée, à BEAUPORT, au Nord de la GUADELOUPE.
Pour cette tournée, Philippe MABBOUX se joint, en tant que pianiste, aux 5 musiciens du Quintette des Alysées (voir en haut de la page), Bénédicte JOLY, indisponible, étant remplaçée par Olivier LEBOUCQ à l’alto.

Cette première version, comme les suivantes, a montré toute la difficulté de l’exercice pour les musiciens qui doivent avoir un oeil sur la partition, un oeil sur l’écran, derrière eux, pour que l’ensemble soit parfaitement synchronisé. Pas facile sur 24 minutes!

 


 

De gauche à droite: Philippe MABBOUX , Yves DESMONS, Jean-Eric THIRAULT, François DETTON, Bénédicte JOLY, Claire LE FUR et le preneur de son, Anouard BRISSEL, de Nancy

Enregistrement de la bande son

En janvier 2009, les musiciens de la tournée aux Antilles se retrouvent près d’AIX-EN-PROVENCE, à SIMIANES, pour enregistrer en une journée la musique du film qui doit être rapidement fixée sur le film en vue d’une possible diffusion à la télévision.

 

 

 

 

 

 

 


 

Ciné-concert au festival ‘Symphonie sous les Voutes’

En mars 2009, dans le cadre de « SYMPHONIE SOUS LES VOUTES », festival organisé par le Musée Archéologique de Saint-Raphaël, un ciné-concert est organisé dans la superbe église des Templiers avec comme final, le film MA TERRE C’EST LA MER. Cette fois, pour obtenir plus de souplesse entre la musique et les images, les textes sont dits par un acteur, en direct, pendant la projection.

 

 

 


Le coin presse…

 

Les Journées de la Harpe – TV-Magazine – Antilles
Article de VAR-MATIN du 10 mars 2009
Article de VAR-MATIN du 14 mars 2009

Dernières réalisations

Ensemble IMPULSIONS

En savoir plus
Couverture de la partition

PIANO SOLO Vol. 1

En savoir plus

1 juin 2017

Méditerranée retrouvée: première projection publique à Hyères

En savoir plus