Philippe Mabboux

PIANO SOLO Vol 2

Préface du recueil:

Ce recueil est le deuxième volume de l’édition de mes oeuvres pour piano.
Il rassemble 10 de mes compositions dans différents styles de Jazz, entre Ballade, Blues, Boogie, Swing…
Ces morceaux sont le plus souvent, la fixation sur le papier d’improvisations mûries , travaillées pendant des mois , voire des années.
Certains morceaux sont des commandes à vocation pédagogique.
Ils ont tous été joués en concert, certains orchestrés.
Des enregistrements de références sont mis à la disposition de ceux qui le souhaitent. Voir le site www.philippemabboux.com et ma page sur Soundcloud: 

https://soundcloud.com/mabboux-philippe-maurice/sets/piano-solo-vol-2-philippemabboux

En espérant que vous prendrez plaisir à jouer ces morceaux,
musicalement vôtre.

Le titre de ce morceau vient du fait que la main droite est en permanence « à côté » des temps forts de la main gauche.
Dans cette ballade tranquille, il faut bien mettre en avant les notes accentuées.
Il est possible de jouer la main gauche avec des accords réguliers, en noires. On peut également improviser une nouvelle main droite sur cette main gauche en accords et terminer par la version écrite.

Ce morceau, très technique, est un boogie dans la pure tradition du grand Memphis SLIM: main gauche très répétitive basée sur la structure traditionnelle du Blues, main droite très rapide enchainant quelques unes des figures mélodiques des vieux bluesmen..
On gagnera à travailler longtemps le morceau lentement, sur un tempo de Blues, afin d’assurer les nombreux déplacements délicats.

Ce morceau est une Ballade, c’est à dire un morceau où la mélodie, le thème, se déroule très clairement et très calmement (un peu comme dans un Nocturne de Chopin). Dans la partie centrale se trouve la transcription d’un solo (chorus) qui peut servir de base à d’autres improvisations sur la grille harmonique du morceau.

Du Boogie au Rock, il n’y a qu’un pas: même structure harmonique de Blues, mêmes riffs répétitifs, même énergie débordante! Ajoutez une batterie et un guitariste, vous y serez complètement! Tout est écrit! Bien faire la différence entre les notes avec accent> et les notes piquées (.), c’est 70% du style!

Cette ballade est un hommage à l’immense Oscar PETERSON. On y retrouve ses harmonies subtiles et raffinées, sa rythmique souple et changeante.
Malgré les difficultés, il faudra essayer de garder une pulsation très régulière pour obtenir un swing tranquille.

 

Ne pas se fier au titre! Ici, il s’agit bien d’un Boogie qui peut se jouer sans limitation de vitesse!
La structure harmonique est bien celle d’un Blues en Fa.
Une des difficultés du morceau sera de bien différencier l’accentuation régulière de la main gauche (2ème et 4ème temps) avec celle , beaucoup plus changeante, de la main droite.
Pour information, le Mont Boréon est un sommet de l’arrière pays niçois. C’était aussi le nom de la résidence du commanditaire du morceau!

Ni Blues, ni Boogie, ce morceau est caractéristique par sa main gauche en walking bass bien régulière et ses pêches ( riffs) de mains droites que l’on pourrait facilement transposer sur un Big Band.
Bien respecter le phrasé, les accents et pourquoi pas, insérer 1 ou 2 chorus sur la grille proposée.
Le titre est un très, très, mauvais jeux de mots sur le nom du commanditaire!

Hot-Rock est le seul morceau qui me soit apparu intégralement en rêve et que j’ai retranscrit à la hâte sur papier au réveil!
Au départ, c’est un morceau pour orgue Hammond que j’ai adapté pour le piano avant d’en faire une orchestration façon Big-Band pour mon orchestre, l’Ensemble IMPULSIONS.
Pour bien respecter le phrasé, le rythme syncopé avec un tempo enlevé, il y a un peu de travail!

Ce morceau est inspiré librement de la grille d’un vieux standard du Jazz, « Mineur avec un pont ». Le tempo indiqué est le tempo minimum souhaitable mais il peut se jouer beaucoup plus vite, en rajoutant des improvisations sur la main gauche proposée, dans la plus pure tradition du jazz classique.
J’ai volontairement précisé de nombreuses petites notes (appogiatures) qui font le sel d’une interprétation jazzy mais on peut en rajouter beaucoup d’autres! Bon swing!

Le titre est tout un programme…Le boogie du diable!
Ce morceau, sans doute le plus difficile du recueil, est un hommage au grand maitre du boogie, Memphis SLIM, que j’ai eu le privilège de voir en concert dans ma jeunesse…
Les amateurs de boogies y retrouveront des figures mélodiques et rythmiques caractéristiques de son style.
Bon courage!

 

Dernières réalisations

Ensemble IMPULSIONS

En savoir plus
Couverture de la partition

PIANO SOLO Vol. 1

En savoir plus

1 juin 2017

Méditerranée retrouvée: première projection publique à Hyères

En savoir plus